> Dossiers / Reportages / La Renaissance de l'église de Saint-Christophe-sur-Avre

La Renaissance de l'église de Saint-Christophe-sur-Avre



Juillet 2005, les travaux commencent.
Le tabouret en chêne soutenant le clocher est démonté, le clocher étant soutenu durant ce temps par un échafaudage. Un beffroi neuf est fabriqué.
Un drainage extérieur est réalisé, les fondations reprises, les enduits sont refaits à la chaux traditionnelle, des pierres sont changées. Les bases d’une baie gothique sont retrouvées. La baie retrouve son intégrité.
La couverture en tuiles plates du pays est remaniée.


La chapelle baptismale   

La charpente de la nef est redressée et deux entraits manquants sont remis en place.
La voûte en plâtre des années 1850 a fait place à une voûte en châtaigner, comme à l’origine, chaulée dans la nef, et peinte à la chaux bleue et jaune dans le chœur, selon les traces anciennes retrouvées.


La voûte en berceau   

Tous les sols sont démontés afin de réaliser une isolation naturelle faite d’un hérisson de cailloux recouverte d’une chape de chaux naturelle.


Vue générale du chantier   

L’ancienne sacristie est ouverte sur la nef et la chapelle baptismale. La lumière pénètre à nouveau dans l’église. Les murs intérieurs sont recrépis, les statues restaurées retrouvent leurs couleurs ainsi que les tableaux, les vitraux sont démontés, remis en plomb et reposés.


Que la lumière soit   

La poutre de gloire a retrouvé sa splendeur, la Vierge et Saint Jean leur place aux côtés du Christ.


La poutre de gloire   

Les murets en silex et briques du porche sont refaits.
Le sol est refait au niveau de celui de l’église.
La Vierge couronnée du fronton, en bois, est mise dans l’église et remplacée par une copie
En terre cuite.


Le porche   

Pendant 24 mois, les artisans, ouvriers et compagnons se sont succédé.
Et le 29 juillet 2007 la messe en l’honneur de Saint Christophe a été célébrée dans l’église. Les cloches ont à nouveau sonné. Le traditionnel pèlerinage automobile a retrouvé son église, et les automobilistes reçurent la bénédiction de Monseigneur Boulanger évêque de Sées.


Saint Christophe   

Cette réussite exemplaire de restauration est due à la volonté d’un maire qui, avec l’appui de son conseil municipal, a su fédérer les bonnes volontés pour trouver les moyens nécessaires pour mener à bien cette restauration. Monsieur Christophe Levesque a reçu la médaille des Amis des Monuments et Sites de l’Eure des mains de notre ami Denis Lepla.


   


<< Retour vers la liste des reportages <<

 

Nb de visiteurs
en ligne : 1
aujourd'hui : 70
au total : 371364
Accueil | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 
Tweet
AMSE ( www.amse.asso.fr ) - Copyright © 2002/2014 - Tous droits réservés.