Catégories
Actualités

Confluence 2009 : reportage photo

[et_pb_section fb_built= »1″ module_id= »contenu-article » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » locked= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » locked= »off » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][et_pb_text admin_label= »extrait article » module_id= »extrait-article » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]DĂ©couvrez le reportage photo de Confluence 2009[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Contenu » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

JournĂ©e Confluence « En Pays d’Ouche, autour de la Risle et du Sommaire » (voir nos prĂ©cĂ©dents liens). Nous vous invitons Ă  dĂ©couvrir le compte rendu de cette manifestation

De quoi rappeler de bons souvenirs Ă  ceux qui y Ă©taient et, du moins nous l’espĂ©rons, donner aux autres envie de ne pas manquer l’Ă©dition 2010. Pour ceux qui le souhaitent, la brochure regroupant les Ă©tudes faites pour les diffĂ©rents sites de cette annĂ©e (sommaire ici) est disponible au prix de 10 euros auxquels il faut ajouter le prix d’un affranchissement. Il suffit pour vous la procurer de prendre contact avec le secrĂ©tariat de l’AMSE (voir rubrique Contact)

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Actualités

Souscription : le Grand Orgue de Verneuil-sur-Avre

[et_pb_section fb_built= »1″ module_id= »contenu-article » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » locked= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » locked= »off » global_colors_info= »{} »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » global_colors_info= »{} »][et_pb_text admin_label= »extrait article » module_id= »extrait-article » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]L’Ă©glise de Sainte Madeleine de Verneuil-sur-Avre abrite depuis 1784 un Grand Orgue, Ĺ“uvre de Jean Baptiste Nicolas Lefebvre. Son Ă©tat se dĂ©grade progressivement.[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Contenu » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]Nous vous annoncions il y a quelques mois la crĂ©ation de l’association « Les Amis des Orgues de l’Ă©glise de la Madeleine de Verneuil-sur-Avre ». Aujourd’hui le Conseil municipal de Verneuil-sur-Avre et l’Association ont dĂ©cidĂ© de mobiliser les fonds nĂ©cessaires au « relevage de l’instrument ». La fondation du patrimoine s’associe Ă  cette action par une campagne de souscription.[/et_pb_text][et_pb_image _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » align= »center » alt= »Vue du grand orgue » title_text= »orguesmadeleine1b » src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/11/orguesmadeleine1b.jpg » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_image _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » align= »center » alt= »Bon de souscription – retro » title_text= »5175db5039c87d2f4ed5b313038ab830ff32cca8″ src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/11/5175db5039c87d2f4ed5b313038ab830ff32cca8.jpeg » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_image _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » align= »center » alt= »Bon de souscription – verso » title_text= »51d8776de5b57df4cebe0fe067b6644e813c473f » src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/11/51d8776de5b57df4cebe0fe067b6644e813c473f.jpeg » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_button button_url= »/amse_files/verneuil_orgue_souscription_5abbb6dd23cf9.pdf » url_new_window= »on » button_text= »Imprimer le bon de souscription » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » custom_button= »on » button_text_size= »15px » button_text_color= »#FFFFFF » button_bg_color= »#BE5500″ button_font= »Montserrat|600||||||| » button_icon= »%%72%% » button_icon_color= »#FFFFFF » button_icon_placement= »left » button_on_hover= »off » custom_margin= »||10px||false|false » hover_enabled= »0″ button_bg_color__hover_enabled= »on|hover » button_bg_color__hover= »#000000″ button_bg_enable_color__hover= »on » sticky_enabled= »0″ button_alignment= »center »][/et_pb_button][et_pb_text admin_label= »Texte Fichier » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » custom_margin= »||0px||false|false » global_colors_info= »{} »]

Fichiers

[/et_pb_text][et_pb_button button_url= »/amse_files/verneuil_orgue_souscription_5abbb6dd23cf9.pdf » url_new_window= »on » button_text= »verneuil_orgue_souscription.pdf » _builder_version= »4.9.10″ _module_preset= »default » custom_button= »on » button_text_size= »15px » button_text_color= »#FFFFFF » button_bg_color= »#BE5500″ button_font= »Montserrat|600||||||| » button_icon= »%%72%% » button_icon_color= »#FFFFFF » button_icon_placement= »left » button_on_hover= »off » custom_margin= »||10px||false|false » hover_enabled= »0″ button_bg_color__hover_enabled= »on|hover » button_bg_color__hover= »#000000″ button_bg_enable_color__hover= »on » sticky_enabled= »0″][/et_pb_button][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Reportages

Une nouvelle vie pour l’abbaye Saint-Nicolas de Verneuil – 2009

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » module_id= »contenu-article » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″ locked= »off »][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Addendum du 21 mars 2018

Depuis la parution de cet article en 2009, la situation de l’abbaye n’a pas beaucoup Ă©voluĂ©. Des premiers projets il ne reste rien ou presque. C’est maintenant l’Interco Normandie Sud Eure qui a pris le relais de la CommunautĂ© de Communes. Le projet de musĂ©e Vlaminck que beaucoup espèrent, mais qui reste très dĂ©criĂ© par d’autres, ne semble pas vouloir voir le jour avant quelques annĂ©es. Nous vous tiendrons au courant ce cette actualitĂ©… un jour …

 

SituĂ©e au cĹ“ur historique de la ville de Verneuil-sur-Avre, l’abbaye Saint-Nicolas est un ensemble chargĂ© d’histoire et de mĂ©moire. Il suffit de s’intĂ©resser Ă  l’histoire de Verneuil.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/7504b5709f1004351dd4573c7a2e1b9d6b6bb2b6.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »7504b5709f1004351dd4573c7a2e1b9d6b6bb2b6″ hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″ show_in_lightbox= »on »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Le dĂ©part des sĹ“urs pour Valmont (76) pouvait laisser craindre le pire quant au devenir de cet ensemble. Chaque fois que nous le pouvions, tant auprès de l’EvĂŞchĂ© que d’autres instances, l’AMSE mettait en avant la nĂ©cessitĂ© pour l’Eure de consacrer des locaux Ă  la protection des textiles anciens, en particulier les tissus liturgiques et de CharitĂ© en dĂ©shĂ©rence dans de nombreuses Ă©glises.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/b310a85eca97fef215e5d3894501a165b1058425.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » show_in_lightbox= »on » title_text= »b310a85eca97fef215e5d3894501a165b1058425″ hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

L’Abbaye de Verneuil nous paraissait le lieu idĂ©al pour abriter un tel espace, tout en respectant la vocation première de l’Ă©difice, Ă  l’instar de ce qui a Ă©tĂ© fait Ă  Saint-Hilaire-du-HarcoĂĽet (50) avec le pĂ´le culturel du Couvent des Clarisses.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/97e5319083234d49f16c2da68b03dc44cbb29b1a.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » show_in_lightbox= »on » title_text= »97e5319083234d49f16c2da68b03dc44cbb29b1a » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Lentement un projet a mĂ»ri, aujourd’hui la presse se fait l’Ă©cho de l’achat des locaux par la CCPV (CommunautĂ© de Communes du Pays de Verneuil), en partenariat avec la ville de Verneuil. Certes l’ensemble est immense, et il prĂ©vu de convertir une partie d’une aile en logement sociaux (sans toucher aux façades), le potager situĂ© en contrebas serait utilisĂ© pour accueillir une structure pour handicapĂ©s, avec probablement un autre accès.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/eb3598c55232b0eca6cdbf005758bc32a0e6352e.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » show_in_lightbox= »on » title_text= »eb3598c55232b0eca6cdbf005758bc32a0e6352e » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Mais l’ensemble des bâtiments qui font la spĂ©cificitĂ© d’une abbaye resterait dans le domaine public, et nous pouvons remercier les Ă©lus, tous les partenaires qui ont suivi la sagesse et les prĂ©conisations de Monseigneur Nourrichard, Ă©vĂŞque d’Evreux, soucieux de conserver aux lieux toute leur dignitĂ©. Nous ne pouvons imaginer aucune autre alternative relevant du domaine privĂ© offrir cette vĂ©ritable opportunitĂ© pour Verneuil et sa rĂ©gion.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/082174b71063051401d4a355006ca16950898ebd.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »082174b71063051401d4a355006ca16950898ebd » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Une ou plusieurs pièces pourraient devenir lieu d’accueil et de traitement de nos tissus anciens. D’autres pourraient abriter un centre de prĂ©sentation et d’interprĂ©tation de l’histoire et du patrimoine de la frontière normande, expliquer la crĂ©ation de la ville de Verneuil, la dĂ©rivation de l’Iton, les « FossĂ©s du Roi », la bataille de Verneuil et bien d’autres.

La chapelle, la crypte, le cloĂ®tre, la salle capitulaire et autres rĂ©fectoire et salles diverses faisant autrefois partie de la clĂ´ture des sĹ“urs, lieux fermĂ©s et inaccessibles pendant des siècles, deviendraient alors des lieux d’ouverture pour la culture au sens noble du mot. Toutes ces salles se prĂŞteraient Ă  merveille Ă  l’accueil d’expositions temporaires, de colloques historiques et archĂ©ologiques.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/4242c27ebd721f87f1dbfae9649277aea344a213.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »4242c27ebd721f87f1dbfae9649277aea344a213″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/76e7cbf614aaf88ad8fb3f5fbd19ac600d50ce2e.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »76e7cbf614aaf88ad8fb3f5fbd19ac600d50ce2e » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Bien sĂ»r tout reste encore Ă  faire, et les difficultĂ©s ne manquent pas. Mais la bonne volontĂ© est lĂ , du cĂ´tĂ© de la CCPV, de la ville de Verneuil, du diocèse sous la houlette de Monseigneur Nourrichard, pour ce projet ambitieux autant que magnifique, qui prĂ©serverait en grande partie l’âme de l’abbaye Saint-Nicolas, conciliant de belle manière urbanisme et patrimoine, faisant de ce lieu le pĂ´le incontournable pour Verneuil, « VERNEUIL, VILLE D’ART, D’HISTOIRE, DE PATRIMOINE ».

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/c24aa686b1a3babfd4600b1d6834164b541f9c36.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » show_in_lightbox= »on » title_text= »c24aa686b1a3babfd4600b1d6834164b541f9c36″ hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Revue de presse

JournĂ©e Confluence 2009 – Le canton recèle plein de richesses

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » module_id= »contenu-article » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Publié par La Dépêche, Secteur : Canton de Rugles

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/presse026a2-1.jpg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »presse026a2″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Revue de presse

JournĂ©e Confluence 2009 – De plain-pied dans l’Histoire – Dimanche dernier, la vingt-deuxième journĂ©e Confluence, organisĂ©e par les Amis des monuments et sites de l’Eure, a attirĂ© beaucoup de monde

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » module_id= »contenu-article » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Publié par Paris Normandie, Secteur : Canton de Rugles

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/presse027a2.jpg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »presse027a2″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Revue de presse

JournĂ©e Confluence 2009 – Le patrimoine attire la foule

[et_pb_section admin_label= »section »]
[et_pb_row admin_label= »row »]
[et_pb_column type= »4_4″][/et_pb_column]
[/et_pb_row]
[/et_pb_section]

Catégories
Revue de presse

Patrimoine mĂ©connu en pays d’Ouche

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » module_id= »contenu-article » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

PubliĂ© par L’Eveil normand

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/presse024a2.jpg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »presse024a2″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Revue de presse

Un chef-d’oeuvre historique – Visite du château de Beaumesnil

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » module_id= »contenu-article » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

PubliĂ© par L’Eveil normand, Secteur : Beaumesnil

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/presse023a2.jpg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »presse023a2″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Reportages

Découverte à Beaumont-le-Roger –2009

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » module_id= »contenu-article » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La pierre gravée de Beaumont-le-Roger

A l’occasion d’une conversation avec une habitante de Beaumont-le-Roger, j’appris l’existence d’une pierre gravĂ©e qui semblait ancienne. Elle me dit l’avoir trouvĂ©e sous la montĂ©e de l’escalier extĂ©rieur de sa maison. Cette pierre servait alors de support Ă  deux bouteilles de gaz d’oĂą les deux cercles d’oxydation visibles sur la photo. Mais n’en ayant plus l’utilitĂ©, cette pierre une fois retournĂ©e se retrouva posĂ©e au sol comme seuil du mĂŞme escalier. Ma première idĂ©e Ă©tait que cette pierre faisait partie d’un monument funĂ©raire ancien mais il me fallait le vĂ©rifier…

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/d9e581756f2d63fd425895e813e5b027fb80ec1f.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »OLYMPUS DIGITAL CAMERA » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Pierre lors de sa (re)découverte à proximité du parc Chantereine.

Cette dalle rectangulaire de calcaire blanc fait un peu plus d’un mètre de long, pour environ trente centimètres de large et Ă  peu près sept centimètres d’Ă©paisseur. La face cachĂ©e, une fois exhumĂ©e, rĂ©vĂ©la un texte en latin en partie altĂ©rĂ© mais dont de large extrait permettait Ă  notre ami Ulysse LOUIS d’en trouver le sens. Il s’agissait de vers d’Horace (Ode II, 3) mais le graveur ou le commanditaire avait pris la libertĂ© de modifier lĂ©gèrement le texte original puisque QVO est remplacĂ© par des points de suspension.

[QVO]… PINVS INGENS ALBAQVE POPVLVS

VMBRAM HOSPITALEM CONSOCIARE AMANT

RAMIS QVID OBLIQVO LABORAT

LYMPHA FUGAX TREPIDARE RIVO.

Le pin svelte et le blanc peuplier

Aiment Ă  mĂŞler l’ombre hospitalière

De leurs ramures qui détournent

Cette source vive contre sa rive.

Du fait du lieu de sa dĂ©couverte, du passĂ© local, du sens du texte et du style de gravure, l’idĂ©e saugrenue que cette pierre ornait le parc de la villa Chantereine me traversa l’esprit.

En effet au XVIIème siècle fut construit Ă  Beaumont-le-Roger un gracieux manoir dont certains disent qu’il Ă©tait l’Ĺ“uvre d’un certain Mansart. Et Ă  cette pĂ©riode dite du « Grand Siècle », les poètes antiques Ă©taient remis Ă  l’honneur. Après avoir traversĂ© les vicissitudes de la RĂ©volution, le manoir fit partie du cadeau de rupture que NapolĂ©on 1er offrit Ă  JosĂ©phine en 1810. En 1919, un artiste peintre amĂ©ricain, Louis Aston Knight donna un grand Ă©clat Ă  l’ancienne demeure. Il transforma les lieux en amĂ©nageant plusieurs Ă©tangs, piscines, fontaines, canaux et cascades dont il s’inspirait pour peindre ses toiles. Le vaste jardin Ă©talait un tapis de fleurs multicolores, fouillis de fleurs rustiques et sauvages. Malheureusement, le manoir Chantereine fut totalement dĂ©vastĂ© par les bombardements aĂ©riens du 17 aoĂ»t 1944, quelques jours seulement avant la libĂ©ration de la ville le 23 aoĂ»t.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/aa4e19bb481266b13584f8874ab1788f81a1d525.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »aa4e19bb481266b13584f8874ab1788f81a1d525″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Après avoir pris contact avec Patrick R. Knight, petit-neveu du dernier propriĂ©taire de la villa mais qui m’a dit ĂŞtre trop jeune Ă  l’Ă©poque pour avoir le souvenir de cette pierre dans le parc.

Après avoir eu l’occasion d’Ă©changer avec Simone Arèse nĂ©e Margas, qui dans son enfance avait jouĂ© dans le parc sinistrĂ©, souvenirs qu’elle narre dans ses Ă©crits comme ce texte non publiĂ© Ă  ce jour.

« […] dans le parc d’une presqu’île, rendu Ă  la sauvagerie après qu’une bombe alliĂ©e y eut pulvĂ©risĂ© le manoir de Chantereine appartenant Ă  Aston Knight, artiste amĂ©ricain, surnommĂ© le peintre des eaux, qui avait Ă©tĂ© cĂ©lèbre, dans mon village, pour les dames se baignant dans sa piscine, laquelle resta, après la destruction du manoir et de son parc, un grand bassin vide, fendu, cernĂ© d’herbes folles, propice aux rĂŞveries mĂ©lancoliques […]. »

Il me faut bien admettre qu’aucun indice ne vient Ă©tayer mon idĂ©e.

Une partie de ce parc constitue aujourd’hui, la salle des fĂŞtes, les terrains de tennis et le jardin d’agrĂ©ment de la mairie de Beaumont-le-Roger, l’autre partie du parc avec notamment le jardin Ă  la française est sous le boulevard de Magenta qui traverse dĂ©sormais cette commune comme le montre cet extrait du cadastre de juin 1945 rĂ©alisĂ© en vue de la reconstruction du centre ville. Seules subsistent les anciennes Ă©curies qui sont aujourd’hui, une ravissante demeure sur les bords de Risle.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/12868c469c902be65db48d1fd3c293439839e915.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »12868c469c902be65db48d1fd3c293439839e915″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Extrait du cadastre de juin 1945 pour la reconstruction du centre ville de Beaumont-le-Roger.

Si les maigres indices rassemblĂ©s et la mĂ©moire des contemporains de la splendeur de cette villa et de son parc, ne permettent pas de corroborer cette idĂ©e saugrenue, il faut reconnaĂ®tre que rien ne l’interdit et j’aime Ă  penser que cette pierre est un vestige du parc Chantereine littĂ©ralement « Chante Reinette » en hommage au chant des grenouilles du parc.

Patrick DOUAIS, 2009.

Je remercie pour l’aide prĂ©cieuse qu’ils m’ont apportĂ©e dans cette enquĂŞte :

Laura MAGGIORANI, Pierre ROUSSEL, Ulysse LOUIS, Patrick R. KNIGHT, Simone ARESE, GĂ©rard GALLICHET, Serge DESSON.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Catégories
Reportages

Le feu de saint Clair de La-Haye-de-Routot 2009

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_row _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default »][et_pb_column _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Ce 16 juillet, il est 5 heures 50, et la journĂ©e s’annonce superbe, mĂŞme si l’air matinal est encore très frais.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/e826e3bda10de6c4fa8d12d36be60e9143886aab.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »e826e3bda10de6c4fa8d12d36be60e9143886aab » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

A La Haye de Routot, c’est le jour J. Tous les « acteurs » sont arrivĂ©s, mais il est encore trop tĂ´t. Il y a donc le temps de prendre un petit cafĂ©.

Depuis plusieurs semaines dĂ©jĂ , le bois est prĂŞt. Il est stockĂ© dans l’enceinte du cimetière, en quatre pyramides inversĂ©es, de plus en plus Ă©troites, qui prĂ©figurent ce que sera le rĂ©sultat final.a

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/10bea9e42a91c2c7b5fd879563b8eb83484b7bb5.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »10bea9e42a91c2c7b5fd879563b8eb83484b7bb5″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La cloche de l’Ă©glise vient de retentir. Sans plus attendre, nos hommes attaquent la première phase de l’opĂ©ration : la mise en place du mât haut de 15 mètres qui servira d’ossature et de guide Ă  l’ensemble.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/9758f951d6f2510323dc0ae911723cf65be07cd4.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »9758f951d6f2510323dc0ae911723cf65be07cd4″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Le mât est approchĂ© du trou qui doit le recevoir, et relevĂ© Ă  l’aide d’un tracteur.

Le voici presque mis Ă  la verticale.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/2e94a31754fd5d537f057aea10a75e46fff4dd4c.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »2e94a31754fd5d537f057aea10a75e46fff4dd4c » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Il est temps de commencer Ă  faire passer le bois de l’autre cĂ´tĂ© du mur du cimetière. Ce travail doit ĂŞtre fait mĂ©thodiquement pour faciliter le travail des monteurs.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/427d74b417ee459b52e7b9abc34d50210c7935c3.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »427d74b417ee459b52e7b9abc34d50210c7935c3″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Les premières assises sont posĂ©es. Les monteurs ont pris grand soin de bien stabiliser cette base, car d’elle dĂ©pendra l’Ă©quilibre de tout l’ensemble. Pas le moindre clou dans cet assemblage.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/77fbfe7edc78e6114eaa895f459bc7f24071a415.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »77fbfe7edc78e6114eaa895f459bc7f24071a415″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Peu Ă  peu, le bĂ»cher s’Ă©lève, guidĂ© par les haubans accrochĂ©s au sommet du mas.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/60646b754bb8ff556d60f1e1e0632f89269aeb96.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »60646b754bb8ff556d60f1e1e0632f89269aeb96″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Au moment de la pause, l’ensemble dĂ©passe dĂ©jĂ  la hauteur de 4 mètres… et ce n’est pas fini !

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/424bf28063206a1f02f85dcb01a6deb31e050bfd.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »424bf28063206a1f02f85dcb01a6deb31e050bfd » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

A intervalles rĂ©guliers, deux lits de branchages, reprĂ©sentant une vingtaine de fagots, sont disposĂ©s pour faciliter l’embrasement. Cette vue de l’intĂ©rieur en montre le dĂ©tail.

Retour au travail après la pause. Il faut maintenant 4 hommes sur l’Ă©chelle pour passer les bĂ»ches.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/d66d4fbdd9d0d9f94aa8c4e5e43be83565bdba86.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »d66d4fbdd9d0d9f94aa8c4e5e43be83565bdba86″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Vers 10 heures, la personne qui fleurit la croix, Michèle Bordeaux, arrive avec des brassées de fleurs et commence son travail de décoration.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/db4277d32eda7a5300dc9369219c333fda0ce4f5.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »db4277d32eda7a5300dc9369219c333fda0ce4f5″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La pyramide est aux deux tiers, et il n’y a plus de place en haut que pour un seul homme.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/76fbeb14976b8864851bcb0ed77f0a2785949aa3.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »76fbeb14976b8864851bcb0ed77f0a2785949aa3″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Il faut maintenant 5 hommes pour hisser les bĂ»ches. De face comme de profil, c’est impressionnant !

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/e56d4f6ff57f3ab1196725ef62fd159a68790a25.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »e56d4f6ff57f3ab1196725ef62fd159a68790a25″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La croix est terminĂ©e. Elle est prĂ©sentĂ©e Ă  l’assistance.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/bc395622e99eb556570167768a0f2cbba3f9b33c.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »bc395622e99eb556570167768a0f2cbba3f9b33c » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Pendant ce temps, le bûcher a atteint sa hauteur définitive.

Il faut l’intervention de 8 hommes pour acheminer la croix vers la pyramide.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/1992f5776052b91043b6d0d28668f2eb4312fc66.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »1992f5776052b91043b6d0d28668f2eb4312fc66″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Elle passe de mains en mains…

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/ad8f1eb33a6f2425fd07acc176b0d7cb77be1d14-1.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »ad8f1eb33a6f2425fd07acc176b0d7cb77be1d14 (1) » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

…jusqu’au sommet.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/5ccaf257c49a16651ac5bee441b9c52aa0ee299f.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »5ccaf257c49a16651ac5bee441b9c52aa0ee299f » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Il ne reste plus qu’Ă  l’y fixer solidement…

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/cc344f40e0e30d2b90a3f2383bd47930a20cb5bb.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »cc344f40e0e30d2b90a3f2383bd47930a20cb5bb » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

avant d’entreprendre avec la plus grande des prudences la descente des hommes et du matĂ©riel.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/51c055d4e425a23dc28a36cf154870fd3b438cb7.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »51c055d4e425a23dc28a36cf154870fd3b438cb7″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Il est midi. Le bĂ»cher va ĂŞtre gardĂ© jusqu’au soir par 4 volontaires afin d’Ă©viter tout incident…

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/839f8fc879780edd1d8ccd4c0cc3803a349e42e4.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″ title_text= »839f8fc879780edd1d8ccd4c0cc3803a349e42e4″ show_in_lightbox= »on »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La pyramide est visible de loin dans le village.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/7399e05ca40c25365444b5a16d14c5bdd9f33d0b.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″ title_text= »7399e05ca40c25365444b5a16d14c5bdd9f33d0b » show_in_lightbox= »on »][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Le soir est tombé. La foule est là. Le bûcher est toujours bien dressé, même si le vent a quelque peu dérangé la croix.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/b55b91ea3591b969835e55b7d7b6f98b998add5a.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »b55b91ea3591b969835e55b7d7b6f98b998add5a » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La procession des Charitons marque l’heure de la messe. Elle se rend de la Salle des FĂŞtes Ă  l’Ă©glise. Celle-ci est bien trop petite pour accueillir fidèles et curieux. Comme c’est la tradition, la fanfare de Sainte-Marguerite-sur-Duclair participe Ă  la messe et se fait entendre Ă  plusieurs reprises.

Tradition d’une part, rĂ©compense de leurs efforts de la matinĂ©e d’autre part : les Charitons sont au cĹ“ur de la cĂ©rĂ©monie.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/b3031ecf59bad151b3aa827925b5c0614b8a0fc1.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »b3031ecf59bad151b3aa827925b5c0614b8a0fc1″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

A la fin de la messe, les tintenelliers sortent les premiers,

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/8c24b5d8619482e65a3fb2b55a7d710a8e503781.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »8c24b5d8619482e65a3fb2b55a7d710a8e503781″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

suivis du reste de la confrĂ©rie. Pendant ce temps, deux frères de charitĂ© ont installĂ© la paille qui permettra au bĂ»cher de s’embraser.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/dd60580b114cdc3d8662fef03fd9b6189c5629fd.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »dd60580b114cdc3d8662fef03fd9b6189c5629fd » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La foule s’est massĂ©e autour du bĂ»cher qui va ĂŞtre allumĂ© par 4 personnalitĂ©s : Robert Beauvallet, Gardien des traditions, prĂ©sident de la ConfrĂ©rie de charitĂ©, Serge Lesaint, MaĂ®tre de la charitĂ©, Pierre Lercier, maire de la commune et Jacky Bordeaux, prĂ©sident du ComitĂ© des FĂŞtes.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/a2f592f429775528a9758ca00094a8bcdbf6b877.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »a2f592f429775528a9758ca00094a8bcdbf6b877″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Les flammes s’Ă©lèvent rapidement

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/b6580e1ca0fbba2c35fae770cbdbedff9ec0281e.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »b6580e1ca0fbba2c35fae770cbdbedff9ec0281e » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

et bientĂ´t toute la structure flambe.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/96303788687e3f141972f8e56071ae4595978c19.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »96303788687e3f141972f8e56071ae4595978c19″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

La chaleur, insoutenable, oblige chacun Ă  se reculer prudemment.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/3f168a62326230f9675c16646084e27dda0d39f6.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »3f168a62326230f9675c16646084e27dda0d39f6″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Le sommet de la pyramide commence Ă  vaciller

puis s’effondre.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/e8c38bb7d08c841166d38efffa199947fcf72fdb.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »e8c38bb7d08c841166d38efffa199947fcf72fdb » show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Au bout de quelques minutes Ă  peine d’un intense brasier, il reste peu de choses.

[/et_pb_text][et_pb_image src= »http://www.amse.asso.fr/wp-content/uploads/2022/09/63f44e99986878dc4ce93753c1c5bd24df51e909.jpeg » _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » title_text= »63f44e99986878dc4ce93753c1c5bd24df51e909″ show_in_lightbox= »on » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/et_pb_image][et_pb_text _builder_version= »4.10.8″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Fidèles Ă  la tradition (mais en connaissent-ils encore le sens ?) certains se prĂ©cipitent pour se saisir de brandons encore rougeoyants. Certains en font un vĂ©ritable « travail Ă  la chaĂ®ne », et souvent l’exploit sportif semble primer sur le culte de saint Clair ou le simple respect de la tradition. Tous ces gens ont-ils conscience qu’il avait fallu plusieurs dizaines d’heures et d’efforts pour construire ce qui vient de se consumer en quelques instants ?

Il est minuit passĂ©. Le feu de saint Clair est terminĂ©. La foule s’Ă©parpille. Rendez-vous l’annĂ©e prochaine !

Nous remercions Messieurs Alain Joubert et Robert Beauvallet pour leur contribution Ă  ce dossier.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]